User Tools

Site Tools


virtualisation:index

Machines Virtuels

Définition

Simuler une machine complète pour avoir son propre environnement d’exécution.

Les avantages sont nombreux, isolations des processus, plusieurs environnements différents, etc.

La virtualisation matérielle est possible au moyen de ce que l’on appelle des hyperviseurs. Il existe plusieurs types d’hyperviseurs, classés en 2 niveau.

Le niveau 1 est dit « natif ». Natif car les instructions processeurs du système virtuelle sont directement transmis aux hardware. Il faut donc vérifier la compatibilité entre les systèmes virtualisés et les composants matérielles. Le niveau 2 est dit « hosted ». Hosted car la virtualisation s’effectue grâce à un logiciel installé sur un système d’exploitation. Donc la machine virtualisée n’interagit pas directement avec le Hardware.

KVM & QEMU

KVM est un hyperviseur de type 1, il est intégré de manière native à beaucoup de distribution basées sur le noyau Linux. KVM pour Kernel-based Virtual Machine car il transforme le noyau linux sur lequel il est exécuté en hyperviseur, proxmox est basé dessus. Il en existe d’autres.

Qemu c’est pas très clair au début, il est de type 1 et 2. Il peut simuler un environnement pour une machine totalement différente de la votre, par exemple une py sur un PC. Dans ce cas la il transforme les exécutions de processeurs pour les rendre compatibles avec le hardware, donc la il est de type2. Mais quand il est utilise avec KVM dans ce cas la il fonctionne en type 1 et donc avec des performances bien meilleures, ça envoi du pâté !!. En clair Qemu sert à manager les machines virtuels, c’est un client. Et la liaison entre Qemu et KVM est faite via l’API libvirt ( management du réseau, stockages, clavier, souris, etc )

Utilisation

virtualisation/index.txt · Last modified: 2020/05/06 21:37 (external edit)